• +06 77 96 06 87
  • myleneferrieux@gmail.com

Et si on en parlait?

14ème jour du calendrier de l’Avent 2017

C’est le 14ème jour du calendrier de l’avent, alors juste comme çà aujourd’hui, j’ai souhaité vous faire un exercice cadeau en lien avec ce chiffre et Noël. Ce fut une évidence, aujourd’hui nous allons parler de couronne et le lien avec le 14 me direz vous ? eh bien Louis XIV me semblait tout disposé à nous prêter sa couronne 🙂 🙂 🙂 symboliquement parlant 🙂 bien sur 🙂

Voici la maxime du jour qui était à trouver et l’exercice cadeau du jour :

Où il y a de la vie, il y a de l’espoir !

Cette maxime nous est offerte par Miguel de Cervantes (tiens un patronyme à particule 🙂 il etait donc tout indiqué pour parler de royauté et de couronne 🙂 🙂 🙂 )

Mais avant, la couronne de l’avent connaissez vous son histoire ? que représente t’elle exactement ?

La couronne de l’Avent est faite de branchages de pin, arbre toujours vert, pour signifier la vie. Elle est nouée par un ruban rouge et ornée de pommes de pins. Les couronnes sont un ancien symbole aux significations multiples. Les couronnes rondes évoquent le soleil et annoncent son retour. La couronne est un cercle qui rappelle que le temps des fêtes nous revient à chaque année. Il symbolise aussi   l’attente avant Noël. La couronne de l’Avent peut être placée sur une table avec quatre bougies ou sur la porte d’entrée de la maison en signe de bienvenue ou bien à la fenêtre. – Il semble que les premières couronnes soient apparues au nord de l’Allemagne au 16ièmesiècle.

Aussi aujourd’hui je vous propose un exercice en lien avec cette fameuse couronne et les bougies. Comme quoi, travailler sur soi, (vous l’avez vu au fil des jours et des semaines de nos exercices cadeaux de l’avent du mois de décembre), ne nécessite pas forcément l’utilisation de matériel spécifique, mais beaucoup d’imagination et de joie de vivre  !

L’exercice cadeau du jour, m’a justement été inspiré comme je vous le disais par le chiffre du jour et la période de l’avent propice aux décorations de nos maisons 🙂

Pour cet exercice vous disais je, vous  aurez besoin d’une bougie et d’un peu de peinture aquarelle ou ceux qui possèdent des crayons  Néocolors II (oui ceux et celles qui travaillent avec moi savent à quel point j’aime ces crayons et les utilisent très souvent dans le travail en séance). Pour l’exercice du jour comme ils sont aquarellables,  vous pouvez les tailler comme un crayon, ou les râper avec un épluche légumes ou un couteau bref ce que vous avez sous la main, 🙂  dans de l’eau tiède et mélanger (1/2 pot de yaourt d’eau suffira, amplement puis  remuer avec un bâtonnet.

Là encore, pour cet exercice vous allez utiliser un objet du quotidien détourné de sa principale activité.  Une bougie tout simplement ! Même une bougie chauffe plat fera l’affaire 🙂

Prenez votre page en format A4, 10×15 ou le format que vous utilisez habituellement  et sur la page blanche, dessinez avec votre bougie (qui remplace pour cet exercice votre stylo) une grand cercle pour signifier votre couronne, puis dessinez une grande bougie au centre (toujours avec votre bougie en tant que stylo improvisé) oui oui je sais ce n’est pas évident on ne voit pas ce que l’on dessine et c’est assez surprenant, inhabituel.

Êtes vous à l’aise avec cet exercice de l’encre invisible ou cela vous fait il éprouver une gène, une difficulté ? Ressentez vos émotions de dessiner ainsi ! soyez à l’écoute !

Dans un petit récipient à côté, préparez un peu d’aquarelle avec une couleur assez vive (bleu, jaune, rose, vert, orange……) l’essentiel c’est que votre couleur ne soit pas trop pale.

Maintenant, passez un pinceau avec de la peinture aquarelle sur toute votre page de haut en bas ou de gauche à droite jusqu’à recouvrir la page entièrement et là ………… regardez s’accomplir un rêve …………….!!!!!!

Lorsque c’est sec, avec un stylo bien réel celui là écrivez tout autour de l’image, puis sur la bougie et la date sur votre page.

Notez bien entendu vos commentaires concernant cet exercice, émotions, ressentis, difficultés bref tout ce que vous voulez partager au sujet de cet exercice !!!!

observez bien votre dessin, parfois dans un angle ou dans hésitations sur le dessin se dissimule un objet, un visage……….. ici le voyez vous ? dans l’angle gauche de la bougie Pour moi j’y vois un corps de femme longiligne et un visage !!! 🙂

Pensez à écrire ce que ce petit dessin apparu inopinément a à vous dire aujourd’hui ? De quoi vous parle t’il ? Quel est son cadeau pour vous ?

 

Amusez vous bien !

13ème jour du calendrier de l’Avent 2017

13ème jour  du calendrier de l’Avent 2017, cela me fait penser au 13 desserts que l’on trouve sur la table de Noël, dans notre belle région de Provence.

Les connaissez vous tous ?

Sont ils présents sur votre table ?

Que vous disent ils de vous ? de vos relations avec les vôtres ? de vos émotions de ce jour, parfois tant attendus par petits et grands et/ou parfois redouté ?

Ecrivez en quelques mots instantanément sans réfléchir la réponse à ses questions et pourquoi ?

Approfondissez si nécessaire.

En voici la liste 🙂

Elle propose la pompe à l’huile (pòmpa a l’òli) ou bien la fougasse d’Aigues Mortes à la fleur d’oranger, les Quatre mendiants, représentant les différents ordres religieux ayant fait vœux de pauvreté (noix ou noisettes pour les Augustinsfigues sèches pour les Franciscainsamandes pour les Carmes et raisins secs pour les Dominicains), les pommes, les poires, le verdaù (melon vert), le nougat noir et le nougat blanc, les sorbes et les raisins frais. À ces desserts, peuvent être substituées ou ajoutées des mandarines, des confiseries (chocolatfruits confitscalissons), de la pâte de coing ou d’autres pâtes de fruit, des bugnes, des oreillettes et surtout des dattes, seul fruit exotique, souvenir de la fuite en Égypte, avec le « O » gravé sur son noyau qui rappelle l’exclamation de la Vierge, de saint Joseph et de l’Enfant Jésus lorsqu’ils gouttèrent le fruit.

En pays niçois, ils se présentent aussi avec des variantes selon les villages, même s’ils ont un tronc commun. On y retrouve la fougasse à la fleur d’oranger de Grasse, le gibassié ou pompe à l’huile, le nougat blanc et le nougat noir, (les nougats représentent les rois mages), les dattes, les fruits secs, symboles des quatre ordres mendiants.

S’y ajoutent les spécialités locales comme la tourte de blette, les tartes aux noix ou à la confiture, les fruits confits (orangesclémentinesmelon), la pâte de coings ou les pâtes de fruits, les mandarines et les oranges, les pommes, les poires, dont les poires au vin cuit, les raisins de Saint-Jeannet mis à conserver avec de la cire sur le pecou (le pédoncule) depuis le mois de septembre.

Fruits confits des treize desserts

Nougat du pauvre

Sur le tronc commun, peuvent aussi s’adjoindre les prunes de Brignoles ou pignolats, les cédrats confits, les confitures de fruit au moût de raisin, les galettes au lait parfumées au fenouil et au cumin, et le redoutable cachat.

Les gourmands fabriquent le « Nougat du pauvre » en glissant une noix dans une figue sèche ou une datte. Avec la peau des mandarines ou des oranges, on fabrique des lampions que l’on place dans la crèche de Noël et qui dégagent une odeur agréable.

Les desserts peuvent être bus avec du vin cuit , ou du vin muscat, dans lequel on trempe la fougassette, tandis qu’à la fin apparaissent les liqueurs maison. Parmi celles-ci, on retrouve le ratafia de cerises et la carthagène.

La maxime du jour a trouver était :

Un mot gentil, peut réchauffer jusqu’à 3 mois d’hiver

Il s’agit d’un proverbe qui nous vient du Japon

L’exercice en cadeau vous propose d’utiliser vos propres adjectifs/ mots/verbes…… pour créer votre recette personnelle pour une part de 200 grs  au moins de bûche dans votre assiette ! Facile !!!!!

Dessinez donc à l’intérieur de votre carnet, une bûche festive comme l’on en trouve sur les tables de fêtes ou encore selon votre humeur ou votre préférence, une belle bûche à faire flamber dans la cheminée, puis écrivez MA PART POUR 2018.

En dessous, donnez votre recette en grs pour une part personnelle de 200 grs minimum je vous le rappelle.

Voici  ci dessous l’exemple de la bûche que j’ai réalisée pour 2017, inspirez vous en (ou pas 🙂 ) pour créer la vôtre.

ma bûche personnelle à partager avec ma famille, mes ami(es) et tout ceux qui le souhaitent  !

12 ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Nous sommes mardi 12 décembre, dans à peine 12 jours, ce sera Noël. Etes vous dans la magie des fêtes ??? oui ? non ? Avez vous changé ? Y a t’il eu une période où vous étiez moins ou plus dans cette énergie festive ??

La maxime du jour que je vous propose, est un proverbe sud africain :

L’espoir est le pilier du monde !

Avez vous de l’espoir ?

Que représente ce mot pour vous ?

Il s’agit, à première vue d’un sentiment des plus positifs : il repose sur la confiance tout en encourageant à agir tandis que son contraire, le désespoir, renvoie plutôt au pessimisme et à la passivité.

La première consiste à attirer notre attention sur l’objet de l’espoir, c’est-à-dire ce qui est espéré. Nous espérons toujours, d’une manière ou d’une autre.

Quel est donc votre espoir aujourd’hui ?

Ou vous situez vous entre espoir et désespoir ?

L’espoir, nous incite  parfois à l’action, mais  nous sommes toujours passifs à l’égard de nos espoirs eux-mêmes, qui s’imposent à nous.

En effet, en ce qui concerne plus précisément le “fonctionnement” de l’espoir, on peut remarquer qu’il repose toujours sur l’ignorance, notamment à l’égard de l’avenir. Car si l’espoir peut se définir comme l’attente incertaine de la réalisation d’un bien à venir (ou de la non-réalisation d’un mal à venir), il s’accompagne inévitablement du sentiment opposé ou plus précisément symétrique, à savoir la crainte.  Par exemple, je ne peux pas espérer avoir mon bac sans, en même temps, craindre d’être recalé. Cette nécessaire simultanéité doit donc nous amener à considérer que l’espoir n’existe jamais en lui-même, mais toujours sous la forme du couple « espoir-crainte ». En grec ancien, le mot elpis, “l’espoir”, signifiait aussi parfois “la crainte”. (source philopourtous)

En raison de cela, aujourd’hui je vous propose de travailler sur la différence et les opposés.

Pour l’exercice cadeau quotidien du calendrier de l’avent, il vous est proposé de choisir dans une ou plusieurs revues,  2 images qui vous semblent totalement opposées.

Collez les en face à face sur votre page, ressentez leur différences, ce qui les oppose, soyez vigilants (es), observez bien chaque détail même infime de vos 2 images et notez les entre les 2 comme dans mon exemple. Donnez un titre à chacune de ces images et encadrez le puis chercher maintenant à trouver au moins un point commun entre les 2 !!! Notez le, explorez le en dessous des 2 images !

Voici mon exemple pour cet exercice cadeau !!! N’oubliez pas en commentaire de noter vos ressentis ou difficultés avec cet exercice !

 

imag-in-emois.fr

Je vous souhaite une bonne réalisation de cet exercice cadeau du jour !

 

 

11ème jour du calendrier de l’Avent 2017


Et voici une nouvelle semaine qui commence ! Un lundi comme tous les lundis ? oui ? non ? qu’en pensez vous ? Chaque jour est il un nouveau jour pour vous, unique ? à vivre avec passion, comme si c’était le dernier jour ? ou au contraire, pour vous, les jours se suivent et se ressemblent ???

Aimez vous votre travail ?

Prenez vous plaisir à faire ce que vous faites de vos journées ?

Appréciez vous les personnes que vous rencontrez, côtoyez ?

La maxime du jour est pour aujourd’hui, une phrase de Jean Jaurès :

Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir.

Que pensez vous de cette phrase, si vous prenez en considération les questions posées ci dessus ?

Est ce que cela vous parle, vous évoque quelque chose ?

Je vous rappelle que pour HIER on ne peut plus rien faire cela appartient au passé !

Pour demain, il n’est pas encore là et appartient au FUTUR !

La seule chose importante à vivre est le PRESENT, car dans 5 mn il appartiendra déjà au passé et ne reviendra pas !

Si vous avez répondu non à certaines questions, vous êtes concerné(es) par l’exercice cadeau du jour 🙂

Nous allons utiliser 4 cases pour déverser ce qui nous encombre aujourd’hui et appartient au passé pour aller de l’avant et vivre l’instant présent avec joie et plaisir. Ce travail doit se faire de préférence avec la main opposée.

Dans la première case, sous forme de symbole, vous allez exprimer ce qui ce passe actuellement dans votre vie, comment vous vous ressentez vous même, avec votre entourage, familial, santé ou professionnel ?

Représentez vous avec une petite silhouette, que vous répéterez dans chaque case

Dans la 2ème case imaginez avoir déposé une partie de ce qui vous encombre, et comment vous avancez encore à cet instant précis.

Dans la 3ème case, visualisez vous désencombré de ce qui vous empêchait d’avancer, ou vous pesait jusqu’à aujourd’hui. Visualisez aussi  un ciel plus clair, plus allégé, un avenir plus serein, avec une envie, une avancée et une progression réelle.

Dans la 4ème et dernière case qui prend tout le reste de la page, représentez vous votre mieux être, votre réussite et plaisir de vivre d’avancer, d’aller là où vous le souhaitez en toute liberté.

Avec un feutre doré (style déco d’étiquette de fête) illuminez votre silhouette de paillettes d’or, sentez vous heureux(se) de vivre.

Comment vous sentez vous maintenant ? Voyez vous votre vie d’un œil différent ?

Pour ce lundi et cette nouvelle semaine, un autre cadeau vous ait offert par une de mes collègues Karina Lecroart qui vous propose en complément de l’exercice cadeau du jour un nettoyage corporel express à faire après un passage auprès de lieux ou de choses négatives ou si vous même, vous sentez dans cette énergie. Vous pouvez le réaliser avant ou après mon exercice.

Je vous invite à découvrir sur son site votre cadeau à l’aide du lien ci dessous

http://les7vents.blogspot.fr/2015/09/methode-de-nettoyage-energetique-express_11.html

Bonne journée à tous et toutes. A demain pour un nouvel article du calendrier de l’Avent accompagné de sa maxime et de son exercice cadeau ! 🙂

10 ème jour du calendrier de l’Avent 2017

10 ème jour du calendrier de l’Avent et  oui, voilà, déjà 10 jours que nous avons débuté ce joli mois de décembre. Le dimanche est un jour particulier, où on se repose généralement, profitant en famille d’un repos bien mérité, ou encore camouflé sous sa couette, bien au chaud.

La maxime du jour à deviner, était d’Oscar Wilde :

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde 🙂 

Cela m’invitait donc aujourd’hui à regarder et à parler de notre être intérieur  dont nous ne voyons pas toujours la beauté et que nous avons parfois du mal à cocooner.

Je vous propose dans l’exercice cadeau du jour, de vous envelopper de douceur (attention, je n’ai pas dis de se gaver de sucreries 🙂 même si la période est plutôt propice aux gourmandises de toutes sortes:) et même si un petit thé, café ou chocolat chaud peut accompagner ce travail).

Pour réaliser cette exercice, vous allez avoir besoin d’une image de magazine, mais pas n’importe laquelle : vous devrez impérativement utiliser une image de FLEURS, qui vous évoque la douceur.

Lorsque vous aurez trouvé cette image qui représente pour vous la douceur, notez quelques mots en lien avec cette douceur, comment et de quoi elle vous parle.

vous pouvez également vous poser quelques questions : Qu’est ce qui m’apporte de la douceur ? comment je m’entoure de douceur ?

Est ce que je suis bien seule ou accompagnée ?

Qu’est ce qui peut mettre de la douceur dans ma vie?

Utilisez quelques feutres de couleurs douces, acidulées ou fluos pour écrire ces quelques mots, comme toujours sans réfléchir.

Puis en dernier, faites un phrase avec ceux ci sans en omettre un seul. Vous pouvez en tout dernier rajouter une phrase ou un mot récupéré dans un magazine et qui simple correspondre à ce que vous avez écrit.

Dans cet exercice, ne vous préoccupez pas de l’ordre dans lequel vous avez écrits ces mots, faites juste une phrase qui ait un sens pour vous même, et qui fait un lien avec ce que vous ressentez lorsque vous vous occupez de vous, lorsque vous vous accordez du temps, de la douceur, pour vous « m’aime »

En parlant d’intérieur, je m’intéresse depuis très longtemps au Feng Shui, persuadée, que notre intérieur contribue largement à notre bien être et à une incidence dans notre vie.

Justement, comme par hasard, 🙂   je reçois un message de ma collègue Isabelle Le Meur qui a été séduite par l’idée du calendrier de l’Avent.

Elle a donc prévu de vous offrir un petit cadeau Feng Shui !!!

Feng Shui ? Feng Shui ? mais késaco çà ?????

Je vous invite à vous rendre sur le site d’Isabelle, où vous trouverez son cadeau. 🙂

Cadeau : Votre Roue Feng Shui Traditionnel offerte

Je vous souhaite un très bon dimanche et vous retrouve dès demain pour une nouvelle semaine du calendrier de l’Avent et de ses cadeaux.

 

9ème jour du calendrier de l’Avent 2017

9ème jour du calendrier de l’Avent.

La maxime du jour, est extraite d’un proverbe hindou :

Le sourire que tu envoies, revient vers toi !!!!

Cette maxime nous dit que le sourire que nous envoyons, nous revient toujours.

Qu’en est il de votre sourire ? Est il toujours naturel, instantané ? Y a t’il des sourires forcés ? des sourires de convenances ?

Qu’y a t’il donc derrière , ou plutôt SOUS(le)RIRE ?

De la joie ? des émotions ? de la fierté ? un clown triste ?

Il y a tant de possibilités, car chaque émotions que nous vivons s’exprime à sa manière.

Avant de passer à l’exercice cadeau du jour, ouvrons nous d’abord au sourire  🙂 🙂 🙂

Quelles en sont les origines ?

Le sourire est une expression du visage témoignant en général de la sympathie.

Le mot sourire est apparu au Moyen Âge, issu du verbe latin sub-ridere qui signifie prendre une expression rieuse ou ironique, destiné à tromper, mais le sens se rapproche plus du mot latin risus qui appartient au vocabulaire du rire.

Le sourire est une expression du visage qui se forme par la tension de muscles, plus particulièrement aux deux coins de la bouche, mais aussi autour des yeux. Il exprime généralement le plaisir ou l’amusement, mais aussi l’ironie, et joue ainsi un rôle social important.

Le cerveau humain serait capable d’isoler un sourire du reste du visage, ce qui se vérifie en observant une photo retournée verticalement où le sourire est, lui, resté dans le bon sens.

Le sourire est une attitude assimilée par renforcement comme positive, et cela dès la naissance, mais il est considéré comme inné et génétiquement déterminé, puisqu’il apparaît chez des enfants sourds et aveugles de naissance.

Traditionnellement, le « sous-rire » était considéré comme un « en dessous du rire », qui apparaissait, avec le rire, dans les cérémonies d’accueil, dérivés de la menace, comme une morsure ritualisée par le jeu. La langue française garde cet aspect mais les avis sur le sujet ont changé. Le rire et le sourire ne sont pas toujours en continuité : un grand sourire ne se prolonge pas en petit rire. Les situations où apparaissent ces expressions cousines sont variées et distinctes. Leurs rôles dans la communication sont différents, ainsi que les émotions qui les sous-tendent. Cependant, ce sont tous les deux des déclencheurs sociaux, une invitation aux échanges, à la détente. Ils sont présents dans diverses circonstances plus ou moins stressantes des relations sociales, mais le positionnement de l’individu pour ces deux expressions est différent.

Le sourire, à l’origine, est surtout un mouvement de défense, de soumission. Son ambivalence est évidente : il est utilisé lorsque les relations entre les individus sont mal définies, par prudence ou par convention, mais on le retrouve aussi dans les rapports amicaux, bienveillants ou amoureux, ou encore dans la reconnaissance, la connivence. Le rire, a contrario, est un comportement réflexe plus agressif, les dents sont découvertes ; c’est ce que l’on retrouve dans la moquerie. Il est également présent dans le jeu et la séduction, il permet aussi de briser la glace avec des étrangers. On considère que le rire est une fonction vitale comme l’éternuement ou le clignement des yeux, on ne peut le réprimer. Il apparaît au quatrième mois de la vie, mais on ne connaît pas vraiment son utilité dans l’évolution, ni pourquoi il a été conservé des primates à l’homme.

Malgré son origine agressive, il a une fonction anti-stress voire antalgique, grâce à une libération d’endorphines. De la dopamine et de la sérotonine sont également libérées, ce qui entraîne des modifications physiologiques : le rythme cardiaque augmente brutalement puis diminue avec la respiration, les muscles et les artères se relâchent sous l’action du système parasympathique. Le rire agit comme un massage des viscères.

Ces deux expressions ont été ritualisées dans de très diverses circonstances. Elles expriment de nombreuses émotions, selon les types de rires et de sourires. On distingue le sourire réflexe lors du bien-être et le rire réflexe dans une situation d’incongruité ou comique. De la même manière, il existe un sourire forcé dans les rapports polis et un rire forcé dans la moquerie et le cynisme. (Source wikipédia)

Il existe différents types de sourires :

De nombreuses nuances de sourire existent pour s’adapter à de très diverses situations sociales ou pour exprimer la large palette des émotions. De nombreuses classifications sont possibles, selon l’intensité, les situations d’apparition, l’état intérieur de l’individu

Par exemple, Jacques Corraze en distingue différentes sortes :

  • le sourire simple : pendant les jeux solitaires ou en société
  • le sourire supérieur : plus marqué, il est associé au contact visuel
  • le sourire large : lors des jeux vifs, les dents sont visibles ; il est similaire au sourire des primates, quand le contact visuel se fait, il est remplacé par le sourire supérieur
  • le sourire comprimé : lorsque le rire est interdit, camouflé par un sourire
  • le sourire oblong : addition d’un sourire simple et de la chute des extrémités de la bouche.

Pour lui, les expressions sont constituées d’éléments simples de base qui s’additionnent pour exprimer toutes les nuances. Par exemple, quand on sourit dans la tristesse, il s’agit d’un type de sourire dit :  « sourire courageux ».

Pour l’écrivain Patrick Drevet, auteur de l’essai Le Sourire, les différences entre les sourires dépendent surtout de l’état d’esprit de la personne, ainsi il parle de sourire du traître, de l’amoureux, de l’ange, de la concupiscence…

Comme vous le voyez, il y a toutes sortes de sourire 🙂 Revenons en donc à notre maxime du jour et aux questions que je vous ai posées au début de mon article.

Qu’en est il de votre sourire ? Est il toujours naturel, instantané ? Y a t’il des sourires forcés ? des sourires de convenances ?

Qu’y a t’il donc derrière , ou plutôt SOUS(le)RIRE ?

De la joie ? des émotions ? de la fierté ? un clown triste ?

Je vous propose pour le vérifier, 2 variantes, la première  très simple consiste à dessiner un visage ! N’ayez aucune appréhension, peu importe à quoi il ressemble ce portrait 🙂 voyez le mien 🙂 ce n’est pas le but du travail ! Que ce soit en art thérapie, en journal créatif, en SoulCollage ou même avec l’argile qui sont mes outils de prédilection pour travailler, ce n’est pas la beauté qui est recherchée. L’art à proprement parlé, n’est pas ce qui nous intéresse, ce qui est important c’est uniquement de se déposer ! Alors allez y si toutefois, cela vous angoisse, inquiète ou tout simplement vous déplaît, vous pourrez utiliser le 2 ème variante que je vous explique ci dessous.

Pour cet exercice, après avoir dessiné le visage, ajoutez lui les éléments qui le compose à votre gré. Pensez bien à la chevelure, qui va être primordiale dans cet exercice.

Ecrivez à l’intérieur de celle ci, (et dans la totalité de la chevelure 🙂 )mon sourire c’est ….. ou encore, lorsque je souris, je dis ……….

Comme d’habitude, écrivez sans vous relire, ni porter de jugements quels qu’ils soient, écrivez tout ce qui vous passe par la tête.

Terminez l’exercice en coloriant votre portrait.

2ème variante

Choisissez l’image d’une visage souriant dans une revue,  découpez là, et collez la sur une feuille blanche ou dans votre cahier.

Comme dans l’exercice décrit ci-dessus, écrivez au feutre permanent dans toute la chevelure, selon les mêmes indications. Vous pouvez aussi vous amuser à faire les 2 et voir quelles sont les différences ressenties.

Encore une fois n’hésitez pas à laisser vos commentaires, sur Facebook, Twitter  et sur ce site.

exercice d’écriture sourire Mylène Ferrieux

8ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Bonjour à tous et à toutes ! Aujourd’hui nous sommes le vendredi 8 Décembre, pour de nombreuses personnes, c’est juste un RTT ou le dernier jour de la semaine 🙂 mais, pour moi il a une connotation différente 🙂

A Lyon, ville natale de ma maman et où réside une partie de ma famille, c’est le jour des illuminations, c’est magnifique ! Des lampions à toutes les fenêtres et maintenant c’est bien plus encore, un spectacle féerique que l’on vient de loin pour admirer 🙂

La tradition lyonnaise puise ses racines dans les fondements mêmes de l’humanité, qui a toujours vu le feu comme un symbole de rassemblement mais aussi de victoire sur le froid et la nuit. N’en déplaise à certains, les illuminations lyonnaises sont millénaires. Elles avaient également à l’origine un fondement religieux :

La ville de Lyon vénère la Vierge Marie depuis le Moyen Âge et s’est mise sous sa protection en 1643, année où le sud de la France était touché par la peste : les échevins de Lyon, le prévôt des marchands et les notables firent alors vœu de rendre hommage chaque année à la Vierge si l’épidémie de peste cessait. Comme l’épidémie cessa, le peuple tint sa promesse et rendit hommage à la Vierge, chaque année.

Depuis cette date, un cortège solennel municipal se rend depuis la cathédrale Saint-Jean au sanctuaire de la Vierge sur la colline de Fourvière (à la chapelle Saint-Thomas de Lyon puis la basilique Notre-Dame de Fourvière après sa construction) chaque 8 septembre (et non le 8 décembre), jour de consécration de la ville à la Vierge, le jour de la fête de sa Nativité, pour lui offrir cierges et écus d’or : il s’agit du Vœu des Échevins.

Le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, fut choisi, en 1852, pour inaugurer la statue de la Sainte-Vierge posée sur le clocher de l’ancienne chapelle de Fourvière, inauguration qui aurait dû avoir lieu le 8 septembre précédant, mais qui fut reportée pour des raisons météorologiques. La pluie intervient une nouvelle fois ; cependant, les Lyonnais, ayant attendu trois mois, ne voulurent pas annuler la fête et allumèrent les lumignons qu’ils avaient préparés.  (source wikipédia).

Voilà vous en savez un peu plus sur cette jolie ville française et sa tradition du 8 Décembre 🙂

Mais revenons à nous 🙂 🙂 🙂

La maxime du jour à trouver, nous vient d’un proverbe Irlandais :

Le meilleur miroir est l’œil d’un ami (je rajouterai personnellement d’un véritable ami)

Un ami, un véritable ami, c’est aussi un témoin, quelqu’un dont le regard permet de mieux évaluer sa propre vie.

Pour vous que représente ce regard positif posé sur vous ?

Que vous exprime t’il ?

Que ressentez vous là tout de suite, lorsque cet (te) ami(e) est près de vous, dans des moments difficiles ou heureux?

 

 

En hommage également au 8 décembre, Je vous propose pour l’exercice cadeau du jour de penser à un, une amie, ou une personne chère tout au moins à vos yeux, qui est toujours présent(e) lorsque c’est nécessaire,dans les bons, comme dans les mauvais moments et de la mettre en lumière 🙂

Pensez aux questions que je vous ai proposées ci-dessus et si possible répondez y calmement sans réfléchir plus que çà ! Notez simplement les phrases et mots qui vous viennent ) l’esprit.

Faites un collage de réussite et de bien-être que vous souhaitez pour cette personne, en ajoutant si possible, un ou plusieurs éléments en lien avec le regard ou l’œil ou encore un miroir comme dans la maxime du jour  🙂 🙂 🙂  puis commentez votre collage, comme je l’ai fait pour le mien ci-dessous !

Que ressentez vous vis à vis de votre ami(e) ? Comment la voyez vous la maintenant si elle était devant vous et que vous lui montriez ce collage ? Que croyez vous qu’il, elle dirait, en regardant ce que vous avez fait pour lui, pour elle?

Notez votre réponse et savourez ce regard bienveillant, ce plaisir ressenti d’être pour lui ou pour elle, ce qu’il, elle est d’habitude pour vous !!!!!

Et pourquoi pas, si l’envie vous en dit, encadrez votre collage et offrez le lui comme cadeau fait main pour les fêtes de fin d’année. Glissez bien sur au dos dans une enveloppe ce que vous avez écrit concernant ce collage 🙂 🙂 🙂 comme une jolie dédicace.

N’hésitez pas à me commenter votre ressenti, avant, pendant, après votre travail et du retour que vous aurez eu, si vous l’avez offert.

 

le regard sur une amie souhait de bien etre et de réussite

Dans mon collage, je regarde avec joie, bienveillance et sincérité, mon amie évoluer et nager, sous un soleil rayonnant.

je suis heureuse de la voir se réaliser et s’exprimer avec créativité et vivacité, glissant doucement au milieu les vagues, menant sa barque, sur une mer calme et paisible.

Elle ne pense qu’aux bonnes choses pour elles, et elle a tout pour être heureuse, grâce à une rencontre, qui va bouleverser son destin, et je l’y accompagne avec ces mots : RESPIRES, MARCHES Où LA VIE T’ENSOLEILLE;

 

6ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Aujourd’hui, c’est la Saint Nicolas !!!! Avant de vous donner la réponse de la maxime du jour, j’aimerai vous parler un peu de ce personnage haut en couleur et non moins célèbre que le père Noël.

Mais qui est ‘il donc ? D’après le journal Figaro, dans l’Est de la France, ce saint homme a pour mission de distribuer des cadeaux aux enfants sages. Encore très présente, la tradition se déroule chaque année le 6 décembre.

On l’appelle le patron de la Lorraine et des Lorrains. En France, il est fêté dans les Flandres, en Alsace, en Champagne et en Franche-Comté. Chaque année, aux alentours du 6 décembre, Saint-Nicolas est prétexte à de nombreuses festivités. Les rues grouillent alors d’hommes barbus accompagnés de leurs ânes, et les enfants scandent: «Grand Saint-Nicolas, moi j’aime bien le chocolat!»

A l’origine du personnage, un être bien réel: Nicolas de Myre, aussi connu sous le nom de Nicolas de Bari. Né au IIIème siècle en Lycie, au sud de l’actuelle Turquie, cet evêque était aux yeux de tous le protecteur des enfants, des veuves et des personnes les plus faibles. Un homme bienveillant et généreux. Après sa mort, les miracles qui ont commencé à lui être attribués sont très nombreux.

Chaque année, durant la nuit du 5 au 6 décembre, il

Les <i>Mannele</i> sont de petits pains au lait en forme de bonhommes

descend du ciel et entre dans les maisons par les cheminées pour distribuer des friandises aux enfants sages. Des pommes, des fruits secs, des chocolats et surtout des pain d’épices à l’effigie du Saint-Evêque. Dans certaines régions telles que l’Alsace et la Moselle, des Mannelesont préparées par les boulangers le jour de la célébration de la Saint-Nicolas. Ces brioches en forme de petits bonhommes accompagnent généralement le chocolat chaud du goûter des enfants. Elles peuvent être agrémentées de raisins secs ou de pépites de chocolat.

Lors de ses visites, Saint-Nicolas est accompagné de sa version menaçante, le Père Fouettard. Chargé de punir les enfants turbulents, les quelques «cadeaux» qu’il distribue sont peu ragoûtants: du charbon, des pommes de terre, des betteraves ou des oignons. 🙂 🙂 🙂

La maxime du jour à trouver est :

Un instant de bonheur, vaut mille ans dans l’histoire

Voltaire

Je vous propose pour l’exercice/cadeau du jour, De dessiner la lettre B du mot Bonheur en la décorant et l’habillant comme je l’ai fais ci dessous.

Servez vous des instant de Bonheur que vous avez vécus, plongez vous dedans et dessinez à l’intérieur de la lettre ou de sa structure. Allez y n’hésitez pas voyez mon dessin, il ne sort pas des beaux arts, mais de mon être vivant intérieur et qui s’exprime naturellement.

Ensuite écrivez tout comme moi un petit texte assorti à votre dessin, en le faisant parler comme moi, en utilisant le plus souvent possible la lettre B.

Au creux du bambou, L’enfant Bouddha médite dans sa bulle de Bonheur. Entouré de Paix et de fleurs, il est bien, paisible. Il flotte autour de lui, un sentiment de calme et de bien-être intérieur. Baigné par les rayons du soleil, béat devant tant de beauté, qu’il fait bon méditer, ainsi, bien ancré en soi, bercé par la douceur et l’amour. C’est peut être juste çà le bonheur. Etre bien en soi, béat devant tant de beauté intérieure, Bonheur, Bonheur, ahhhhh le Bonheur………….je le sens si proche en  moi, que je pourrai presque le toucher du bout de mes doigts !

Enfin……………..il était simplement là ?????………. oui juste là, bien ancré au fond de moi !

Bonheur avec la lettre B Mylène Ferrieux

 

Avant de vous quitter jusqu’à demain, je tenais beaucoup avec l’accord de Sylvie sa créatrice à vous partager son travail créatif concernant l’exercice cadeau d’hier 🙂

 

 

5ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Nous sommes le mardi 5 décembre et la maxime du jour est :

Le vrai sage est celui qui apprend de tout le monde 🙂

proverbe Iranien

Alors êtes vous un vrai sage ?

Que vous inspire cette phrase ?

Aimez vous apprendre des autres ?

Qu’est ce que vous même apprenez aux autres ?

Que représente la sagesse pour vous ?

Après avoir écrit 3 ou 4 lignes en réponse à ces questions, Je vous invite aujourd’hui, avec l’exercice cadeau du jour, à réaliser une page A4, A5, ou de la taille qui vous convient représentant pour vous la sagesse, mais en utilisant impérativement un animal 🙂

Oui parfois je suis un peu farceuse et j’aime bien corser les choses, car voyez vous parler de la sagesse ou la représenter n’est pas forcément chose aisée, à moins d’une inspiration véritable et instantanée. Le fait de représenter votre inspiration profonde à travers cet animal, qui va  vous inviter à vous mettre en lien avec sa sagesse, vous parlera aussi de vous même. C’est un exercice facile à faire avec un ou des enfants.

Si vous ne trouvez pas dans une revue ou un magazine, l’animal que vous souhaitez, il y a notre ami Google, qui sera ravi de vous proposer de belles images pour vous inspirer. Il existe également des sites de coloriages gratuits, qui pourraient vous inspirer. Si vous avez le temps, je vous invite justement à imprimer un coloriage d’animal et à le réaliser, tranquillement avec une bonne tasse de thé, café ou chocolat chaud. Le coloriage, vous n »êtes pas sans le savoir, permet de déconnecter le mental et de l’apaiser.

https://www.google.fr/search?q=sagesse+des+animaux&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiHoM-zpPDXAhXlK8AKHRG_BhcQ_AUIDCgD&biw=1366&bih=637

Quelques idées pour vous 🙂 sur Google et en coloriage.

https://www.google.fr/search?q=coloriage+sagesse+des+animaux&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiu9r2ypfDXAhWB7hoKHVI0AcgQ_AUICigB&biw=1366&bih=637   Voici mon exemple du jour avec une carte de SoulCollage 

Je me nomme « la Différence » je viens de la famille du comité

I am the One,

je suis celle qui connaît la sagesse de la différence.

Je suis celle qui accepte les êtres et les choses, telles qu’elles sont. Je suis celle qui depuis la nuit des temps et depuis la sagesse et l’intelligence animale sait que son rôle est de protéger les plus faibles, d’accueillir celui qui n’a rien, qui à froid, faim, qui est seul et qui souffre.

Je suis celle qui a la sagesse de voir et de savoir que la chose que je sais, c’est que je ne sais rien.

Mon cadeau pour toi est d’ouvrir grand les yeux, les oreilles et de faire confiance à ton cœur.

Qu’as tu donc à me dire de plus aujourd’hui ?

D’accueillir ce que l’autre peut t’apprendre avec humilité, avec l’innocence d’un enfant et simplicité, car quelle que soit son apparence, il est peut être plus sage que toi !!!

la Différence carte de SoulCollage de la famille du Comité

J’aime la profondeur et la sagesse des cartes de SoulCollage et la sagesse de celle ci se prête fort bien à notre maxime du jour 

A demain pour un nouvel exercice cadeau du calendrier de l’Avent 2017

4ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Voici le 4ème jour du calendrier de l’Avent. Hier, nous avons eu la chance de voir en vidéo, grâce au Pére Noël, comment créer une boîte anti stress.

La gagnante du jour pour le cadeau du 3 décembre est Marie-lise Brodyzen 🙂 Bravo Marie-lise

Voici la maxime qu’il fallait trouver 🙂 :

Je ne trouve rien si cher, que ce qui m’est donné !!!

Aujourd’hui très sérieusement avec ce jour n°4 du calendrier, nous allons explorer cette phrase avec l’exercice/cadeau du jour, sous forme de Mandala

Mais avant je vais vous parler du chiffre 4 et de sa signification en numérologie

Le 4 est en lien avec l’effort, le travail, la construction, la base, la structure, il est aussi en lien avec l’administratif, mais également avec les choses qui prennent du temps ou du retard, qui sont compliquées et ne se passent pas toujours aussi facilement que l’on l’aurait souhaité. Mais dites moi, vous vous posez certainement la question de savoir où je veux en venir avec ce chiffre 4. Eh bien tout d’abord c’est le chiffre du jour ! Ensuite je trouve qu’il va très bien avec la maxime que nous découvrons aujourd’hui.

Je ne trouve rien de si cher, que ce qui m’est donné ! Vous êtes vous déjà demandé quelle valeur accordiez vous à ce qui vous est donné ? offert ? à ce que vous possédez déjà ?

Si oui bravo, si non, il est grand temps de vous poser cette question:

Qu’est ce que je possède ? qu’est ce qui me fait me sentir en sécurité chaque jour ? est ce que j’ai de quoi dormir, manger, vivre ? ….. bien sûr, la vie n’est pas facile et comme tout un chacun je subis les aléas de celle-ci, mais je sais reconnaître ce que la vie m’apporte autour de moi. Prenez donc une feuille et un stylo et penchez vous sur cette petite question 🙂

puis vous allez à l’aide d’une assiette à dessert ou un vieux (ou pas) CD de musique dessiner les contours d’un cercle pour réaliser un mandala. voici 2 exemples ci dessous pour cette exercice, le premier est dessiné, le second est un collage. A vous de voir ce que vous préférez.

mandala calendrier de l’Avent jour 4

J’aurai pu choisir un autre type d’exercice que le mandala pour réaliser l’exercice/cadeau du jour, néanmoins, le passage de la pleine lune du 3 décembre m’y a invité.

Car lors d’une pleine lune, il y a toujours un moment de forte augmentation des énergies subjectives. Le soleil éclaire la lune, domaine de l’inconscient et des projections de l’égo. Quand il y a une dissonance de Neptune, c’est la confusion. Mercure rétrograde la règle des 3 R : « je respire, je prends du recul, je relativise mon mental qui cogite, qui tourne en mode disque rayé, bloqué sur le passé, les limites, les problèmes ». Du coup surgissent : Retards, désagréments……….. (et là nous retrouvons notre chiffre 4 🙂

Donc en général, sur cette période, il est nécessaire de lever le pied et il est important de ne as nous laisser piéger par nos programmations, croyances, peurs et projections. (source les chemins de l’énergie)

Je vous invite donc en créant ce mandala du jour à regarder votre vie avec un regard neuf et à apprécier ce que vous avez déjà dans votre vie.

Si vous choisissez de la réaliser sous forme de dessin, faites des secteurs à main levée, puis dessinez et écrivez ce quei est important dans votre vie, ce qui a de la valeur pour vous, ce que vous possédez déjà et ne voyez pas toujours. Si vous utilisez le collage, faites le sous forme de grattitude pour ce que la vie vous a donné jusqu’à ce jour. 🙂

A demain pour l’exercice cadeau du 5ème jour.