• +06 77 96 06 87
  • myleneferrieux@gmail.com

Et si on en parlait?

Les nouveaux stages 2018

Les stages 2018

L’année a commencé et file  à grands pas. Bientôt le printemps et je n’ai pas encore trouvé le temps de vous mettre en ligne les derniers stages, mais vous savez que je n’aime pas vous harceler de mails 🙂  car je sais à quel point c’est désagréable 🙂

il faut dire que le SoulCollage a vraiment démarré sur les chapeaux de roues et je suis ravie de faire partie des pionnières qui sont certifiées et vous permettent de le découvrir en France.

Ceux de janvier et février bien sur, sont passés, je ne vous affiche donc que les tout prochains à venir. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez participer ou accueillir un stage de SoulCollage, et /ou de Journal Créatif dans votre maison, à votre bureau ou dans votre établissement. En groupe, en famille, entre ami(es)…..des ateliers inattendus, à la fois, créatifs, ludiques,  profonds et surprenants.

Ce samedi 3 Mars 2018 ) Mallemort

https://www.facebook.com/events/146813702794141/

Le 17 Mars 2018 en Bretagne

https://www.facebook.com/events/958713404253881/

Le 1er et 2 Juin à Forcalquier au Mas de Fontefiguières un lieu magique de détente où passer de merveilleux week ends et vacances, je vous laisse les découvrir sur leur site internet 🙂

https://www.facebook.com/events/150995942245184/

Un niveau 1 et 2 sont en attente des beaux jours sur Veynes dans le 05 à la galerie ART ISA, ainsi qu’une conférence atelier (oui c’est quand même bien plus sympa de pratiquer 🙂 pour découvrir le SoulCollage. Celle du mois de février a été un franc succès, je continue donc ce principe pour les nouvelles conférences à venir (conférence atelier participative de 10 euros)

Un stage à la journée sur le SoulCollage et la numérologie à été réclamé et il  est prévu pour le mois d’Avril (date à définir avec les personnes intéressées)

Et enfin la grande nouvelle oui çà y est ils arrivent les cours en ligne d’initiation au Journal créatif et au SoulCollage, encore un tout petit peu de patience et vous pourrez vous y inscrire 🙂

 

 

Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes

Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes

 

Qui a besoin d’ennemi quand vous l’êtes pour vous                                                       même ! 

Le stress et l’anxiété sont des facteurs mentaux qui peuvent influer sur l’apparition d’affections physiques. Nous devons donc apprendre à les gérer correctement pour éviter de plus gros problèmes.

L’union de l’esprit et du corps est si intime et déterminante que nous devrions prêter plus attention à ce monde émotionnel que nous négligeons tant au quotidien.

Car, que vous le croyez ou non, tout ce que l’on « TAIT finit par nous rendre malade.

Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes :

L’investigation psychosomatique (la relation entre la psychologie et la médecine) a des années de recherche et d’intéressantes analyses qui sont publiées régulièrement dans des revues telles que le Journal of Psychosomatic research. C’est également le même constat en psychanalyse.

De même, des entités comme la American Psychosomatic Society nous rapportent régulièrement les dernières découvertes concernant ce lien direct entre la biologie et le monde émotionnel.

Les émotions, le stress, l’anxiété et tout ce que nous taisons pendant notre vie a de graves effets secondaires.

Ce qui nous taisons génère des blocages émotionnels et des blessures dans notre corps

Il y a peu, une conférence TED (Technology, Entertainment and Design) a attiré l’attention de nombreuses personnes. La psychologue a surpris tout le monde en apportant un verre d’eau dans sa main.

Le public a tout de suite pensé qu’elle allait parler du concept classique du verre vide et du verre plein. Mais son intention était toute autre…

Elle s’est dirigée vers le public et lui a demandé la chose suivante : Combien pensez-vous que ce verre d’eau pèse?

Les réponses ont été diverses et la plupart d’entre elles bonnes. Cependant, l’explication qu’a donnée cette professionnelle en psychologie émotionnelle fut bien plus profonde.

  • Le poids du verre dépendra du temps pendant lequel je vais devoir le porter.
  • Il ne se passera rien si je le tiens pendant 5 minutes. Mais, si je le porte pendant 2 heures, mon bras se fatiguera et il finira sûrement par tomber.
  • C’est la même chose avec le stress. L’effet de cette émotion ne cause pas d’effets secondaires si nous la supportons pendant un temps relativement court. Mais si nous la supportons pendant des semaines et des mois, nous finirons par tomber malade.

Que sont les maladies psychosomatiques ?

  • Imaginons maintenant que nous avons un collègue de travail qui nous critique en permanence dans notre dos. Ce n’est pas quelque chose de ponctuel, mais son comportement est récurrent au point que cela devient une habitude et crée un environnement de travail très négatif.
  • Si nous taisons tout ce que nous ressentons pendant des mois, toute cette émotion cachée créera des effets sur notre santé (c’est comme porter le verre d’eau à bout de bras pendant des mois).

Harcèlement

Une maladie psychosomatique, c’est lorsque l’esprit (psyché) crée une altération sur le corps (soma).

Cette réalité est si fréquente que l’on croit même que certaines maladies physiques peuvent s’aggraver à cause de facteurs mentaux comme le stress et l’anxiété.

  • On croit, par exemple, que des affections comme le psoriasis, l’eczéma, les ulcères à l’estomac, l’hypertension artérielle et les nombreuses maladies du cœur peuvent se déclarer à cause de problèmes psychosomatiques comme le stress ou l’anxiété.
  • Il faut aussi savoir qu’il existe beaucoup de différences individuelles. Chacun d’entre nous peut affronter un fait ponctuel d’une manière différente.

Effets physiques de tout ce que nous taisons dans le quotidien

Quand quelque chose nous gêne et que nous ne le gérons pas bien, notre cerveau la transforme en une émotion négative avec des conséquences biologiques.

Il augmente l’activité des impulsions nerveuses pour libérer des neurotransmetteurs déterminés comme l’adrénaline.

Ce neurotransmetteur, avec le cortisol, qui augmente aussi notre flux sanguin, peut générer la chose suivante :

  • Les blocages émotionnels, le stress et l’anxiété affectent l’activité de certaines cellules du système immunitaire, et nous sommes donc plus vulnérables aux maladies.
  • L’augmentation de la fréquence cardiaque.
  • La sensation de nausées.
  • Les tremblements.
  • La transpiration.
  • La bouche sèche.
  • La douleur de poitrine.
  • Les maux de tête.
  • Les douleurs d’estomac.
  • Les problèmes de sommeil.
  • La boule au ventre.
  • Les angoisses.
  • Les phobies.
  • Etc……………..

Comment faire face aux troubles psychosomatiques ?

Il est nécessaire de prendre conscience de certaines choses :

  • Nous devons utiliser l’assertion : dire ce qui nous dérange sur le moment et pas quand c’est trop tard.
  • Ce que nous taisons nous rend malade, nous n’avons pas arrêté de le souligner, mais parce que c’est quelque chose que nous devons savoir.
  • Les émotions négatives sont dangereuses pour la santé et nous devons savoir les gérer.
  • . Sachez que mettre des limites face ce qui ne vous plaît, ce qui vous fait du mal ou qui altère votre personne, est un droit primordial, et personne n’est égoïste lorsqu’il dit stop.
  • Consacrez entre une et deux heures par jour pour vous-même. Promenez-vous, pensez à vous, pratiquez vos loisirs ou tout simplement, profitez de ces moments seul avec vous-même.
  • Pratiquez une activité physique, artistique ou culturelle.

L’Art thérapie est un excellent moyen d’exprimer ce que l’on ressent lorsque les mots sont trop difficiles à verbaliser. Par le biais d’outils simples et accessibles à chacun. Aucun besoin de savoir peindre ou dessiner pour pratiquer l’Art thérapie.

 

Des Images et des Mots pour SE dire

Les outils que j’utilise quotidiennement sont variables et peuvent sembler anodins en apparence. Ils n’en sont pas moins efficaces, par le fait qu’ils soient ludiques et créatifs. Ils permettent au mental de se « déconnecter » et de laisser place à l’expression des « maux » afin de vous permettre de trouver en vous les ressources nécessaires pour les comprendre et les dépasser, tout en ressentant très rapidement du mieux-être.

Ces outils tels que le Psychostories langage, le Journal créatif™ et intuitif, le SoulCollage®(un processus profond et créatif par les cartes personnelles), l’argile, le voyage du héros, l’EFT (émotional freedom technique : technique de libération des émotions)

SoulCollage (cartes personnelles)

                  

imag-in-emois.fr

 

 

 

 

 

 

 

Souvenez-vous toutefois, que face à n’importe quel symptôme, n’importe quelle gêne, il est important de consulter un médecin pour contrôler toutes ces affections.

Source :  Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes

24ème jour du calendrier de l’Avent

24ème jour du calendrier de l’Avent, çà y est nous y sommes !!! c’est le dernier jour du calendrier de l’Avent 2017.

Ce soir, la magie de Noël, sera je le souhaites encore plus présentes dans vos cœurs et dans le monde entier. Ce soir naissance présumée de l’enfant Jésus, tous les enfants et nombre d’adultes recevront des cadeaux et seront en famille (une pensée également pour tous ceux dont ce ne sera pas la cas).

La maxime du jour à trouver était :

Le Bonheur naît de l’altruisme !

Cette citation est attribuée à Bouddha

Quel merveilleux jour que celui ci pour penser à l’altruisme, même si c’est toute l’année qu’il faudrait y penser, sans s’oublier bien sûr, car nous sommes la personne la plus importante de notre vie.

Résultat de recherche d'images pour "poeme"

 

Comme je l’ai dit tout à l’heure, ce soir après minuit,  pour certains, ce sera l’heure d’ouvrir les cadeaux et de se retrouver pour faire la fête autour du sapin ou d’une bonne table et pour d’autres, ce ne sera pas le cas.

Vous, Nous, ne voyons pas toujours le bonheur lorsqu’il est là comme dit cette chanson devenue plus que célèbre, il est où le bonheur (chanson que j’aime beaucoup car criante de vérité : c’est quand il n’est plus là, que l’on s’aperçoit qu’en fait il était là, le bonheur, c’est tout petit le bonheur, çà ne prend pas de place le bonheur………..)

C’est tellement vrai ! alors pour vous tous aujourd’hui, que vous soyez seul(e) ou entouré pour cette période de fêtes, l’exercice cadeau du jour, vous propose de vous faire plaisir, aujourd’hui pas de dessin, pour le moment, pas de collage, ni d’écriture pour commencer 🙂  !

Non aujourd’hui, ce qu vous est proposé c’est de faire le choix de vivre une journée magique, heureuse et festive. Faites vous un cadeau à vous même, bien égoïstement, allez vous promener ou faire un marché de Noël, si il y en a 1 près de chez vous. Humez les odeurs et offrez vous un bon moment, une gaufre, une crêpe, un thé, un chocolat chaud, un petit resto (pourquoi petit d’ailleurs !!! 🙂 ) des châtaignes grillées…..bref faites vous un petit cadeau rien que pour vous !!!!!!

Oui oui je sais vous n’avez pas le temps, vous êtes au milieu des préparatifs ou sur la route, mais je vous demande tout de même d’essayer, ne serait ce que 5 minutes. Qu’est ce que 5 minutes, pas grand chose lorsqu on y songe et pourtant, cela peut faire toute la différence dans une journée, pensez y !

En rentrant faites ce que l’on appelle un HAÏKU

Qu’est ce qu’un AÏKU ?

Le Haïku est un poème japonais composé de trois vers. Elaboré sur le rythme 5 / 7 / 5 vers, il retranscrit la beauté fugace d’un instant de vie; il exprime un sentiment éphémère mais fort et souvent un effet de surprise, une émotion palpable.Le haïku est poésie, intense émotion.
Instantané du quotidien, c’est un concentré d’authenticité des choses communes de notre monde montrées simplement, sans explication, telles quelles.
C’est un ressenti suggéré, partagé.

L’émotion « Le haïku, poème bref, une poignée de mots, en effleurant la surface des choses donne à sentir l’indicible profondeur de l’expérience humaine, saisie dans l’éternité de l’instant présent. Il traduit le talent du poète de saisir le merveilleux au cœur de l’ordinaire, l’absolu au cœur du relatif, le sacré au cœur du profane. Il met en évidence un détail, un échantillon du monde, qui résume le tout, signifie le tout, donne au tout sa profondeur. »

Hervé Collet in ‘Le maître est parti cueillir des herbes’

En pratique, comment faire :

Le haïku décrit indifféremment une, deux ou trois images, disposées dans un ordre choisi selon l’effet escompté.
Celles-ci peuvent être :

  • deux ou trois tableaux ‘parallèles’ qui se complètent et se renforcent mutuellement,
  • deux images, apparemment distinctes, mais mises en comparaison par l’ajout de la troisième image,
  • deux images qui s’opposent à la lecture de la troisième
  • deux images juxtaposées mais réunies par la troisième (pas nécessairement exprimées dans le troisième vers),

C’est notamment l’interaction des images qui fera la force du haïku.

Mais, quelque soit le nombre d’images et leur association, celles-ci doivent être suffisamment précises pour que le lecteur n’ait pas besoin de longs commentaires pour comprendre le haïku.

exemple divers :

Dort sur le toit
Un chat errant
Pluie de printemps.

Taigi

A force de contempler
Les fleurs de cerisier
Torticolis.

Sôin

Me suis retourné
Mais déjà passait la belle
Là-bas sous les saules.

Issa

© 2002 – 2016 dominique Chipot – textes & photos

 

De mousse et de lierre

couronnée dans tes bras

Entre ciel et terre

 

De ton absence

odeurs d’enfance, d’amour

L’eau chauffe, sonne

 

Le temps suspendu

Bien être souffle ta chaleur

un thé s’impose

Mylène Ferrieux 2016 (Haïkus)

Voilà pas  forcément facile, mais pas non plus si difficile, juste l’instant T si bien résumé en quelques mots éphémères………..

Si malgré cela, vous trouvez l’exercice du HAÏKU trop complexe, posez juste 3 adjectifs, mots ou verbes, seuls, sans articles ni sujet, l’un en dessous de l’autre pour résumer cet instant privilégié que vous vous êtes offert aujourd’hui. Gouttez juste l’essentiel, l’essence de cet instant.

ce peut être :

Magique

l’instant

unique

Mettez vos AÏKUS  (ou vos mots) en commentaires ci dessous. Précisez votre ressenti par rapport à la liberté de votre cadeau et la facilité ou contrainte de l’AÏKU

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année !!! Nous nous retrouverons dès janvier 2018 pour fêter le nouvel an et découvrir le nouveau programme de l’année :

Les cours en lignes

Les nouveaux stages divers et variés de SoulCollage, de Journal Créatif, de contes……………..

23ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Nous sommes le samedi 23 décembre, l’effervescence est partout.  Le réveillon de Noël c’est pour demain. La messe de minuit, la crèche vivante, dans certains villages de Provence et d’ailleurs.

D’où vient cette tradition ?

Une crèche vivante est une tradition catholique consistant en une courte représentation théâtrale censée représenter, grâce à des figurants humains, la naissance de Jésus dans un cadre construit pour recréer l’histoire de la Nativité.

Saint François d’Assise en serait à l’origine.

Les figurants humains ont précédé leurs homologues en argile. La légende attribue ainsi à l’Italien saint François d’Assise la naissance, lors de la nuit de Noël 1223, de la première crèche vivante. C’est dans une grotte de Greccio (à une centaine de kilomètres au nord de Rome) accrochée au flanc de la montagne, là où les frères mineurs avaient établi un ermitage, que la scène de la Nativité a été reconstituée.

« Saint François d’Assise, qui prône la simplicité, a fait appel aux habitants du village pour les rôles. Il veut leur faire comprendre que la religion est accessible à tout le monde », décrypte le père Bruno Mary, responsable de la pastorale liturgique à la Conférence des évêques de France. Progressivement, la coutume se répand dans tout le pays et ailleurs comme en Provence. Mais au fil des décennies, les vrais « acteurs » sont détrônés par des personnages en faïence, bois, terre cuite, cire ou verre.

Résultat de recherche d'images pour "crèche noel"

Du latin « cripia » qui signifie mangeoire

Les crèches « modèles réduits », semblables à celles que nous connaissons aujourd’hui, apparaissent dans les édifices au XVIe siècle. L’une des plus anciennes recensées a été réalisée à Prague en 1562 par des jésuites. La crèche, du latin « cripia » qui signifie mangeoire (en l’occurrence celle qui servit de berceau au fils de Dieu), débarque au XVIIIe siècle dans les demeures des particuliers, notamment à Naples chez les aristocrates. En France, c’est au moment de la Révolution qu’elle franchit le seuil des maisons, les représentations publiques étant bannies. Au XIXe siècle se développe la tradition des santons originaires de Provence, des figurines façonnées dans l’argile représentant tous les métiers de l’époque (meunier, rémouleur…) et enrichissant le décor de la crèche « classique ».

 

La maxime du jour à trouver, était :

Toute rencontre est importante, car elle est peut être unique !

Cette citation nous vient d’un proverbe japonais.

Pour l’exercice cadeau que maintenant je sais, vous attendez impatiemment chaque jour, Vous allez devoir utiliser votre téléphone portable ou ordinateur, une fois n’est pas coutume 🙂 A moins que vous n’ayez à votre disposition un lecteur cd ou une chaîne hifi pour mettre de la musique.

Pour cet exercice donc, vous devrez faire jouer un chant de Noël joyeux tel vive le vent……… Prenez votre cahier ou carnet, 2 feutres de couleurs différentes.

Imprégnez vous de la musique, fermez les yeux et souriez.

Sentez l’ambiance des notes de musiques joyeuses danser en vous.

Toujours les yeux fermés, un feutre dans chaque main, dessinez des lignes, des courbes en faisant se croiser vos mains. Ne trichez pas !!! gardez bien les yeux fermés pour cet exercice.

Lorsque vous avez terminé, ouvrez les yeux et regardez vos lignes vos courbes, ces 2 couleurs qui se mélangent. Essayez de distinguer une forme quelconque, qui vous « parle » : objet, animal, personnage………. Rappelez vous de la citation du jour, Toute rencontre est importante, car elle est peut être unique, c’est le moment de le vérifier :):) 🙂 Ce matin cette rencontre avec vous même, sous la forme symbolique de votre dessin, vous en dira peut être davantange 🙂 🙂 🙂

Pour continuer l’exercice, repassez avec une 3ème couleur différente, les contours qui vous apparaissent.  Notez vos réflexions si quelque chose vous vient à l’esprit sinon, donnez lui un titre.

Mon petit ourson ci dessous, qui s’est exprimé au travers de ces courbes,  m’a demandé de lui rajouter des oreilles pour mieux entendre, ce qu’il avait à me transmettre !

Que ne voulais je pas entendre ? ou bien qu’aurais je aimé entendre ? 🙂 🙂 🙂

C’est à vous ! et posez vous les bonnes questions, pour finaliser cet exercice important et révélateur 🙂

Que me dis cet objet, animal ou personnage, de moi, de ma vie ?……………..

Voici ma mini page d’inspiration pour cet exercice.

7deccalendrierdelavent

22ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Calendrier de l’avent 22ème jour

La maxime du jour à trouver était :

Un arbre s’appuie sur les arbres, un homme sur les hommes.

Il s’agit d’un proverbe Serbe.

Aujourd’hui l’exercice cadeau du jour, en lien avec cette citation Serbe, vous propose  de travailler avec le sapin, ben oui à force de tourner autour, entre guirlandes, boules de Noêl, cadeaux, étoiles…… il fallait bien que ce soit son tour d’être mis à l’honneur.

Résultat de recherche d'images pour "sapin de noel decoré"

Comme vous avez pu le constater, depuis le début de la semaine,  vous effectuez des exercices en relation avec l’écriture, le dessin…….

À l’heure où l’on parle un peu partout de détox, on oublie souvent la détox de l’esprit, non moins importante pour être en pleine santé. Pour ce faire l’écriture constitue une méthode très efficace et ses vertus s’étendent bien au-delà du simple processus créatif.

Coucher des mots sur le papier permet de se libérer des pensées compulsives, d’exprimer ses douleurs, ses sentiments et ses opinions. Plus encore, la science lui prête des avantages comme ceux de réduire le stress, de lutter contre la dépression, de guérir et de s’améliorer, voyons ça de plus près.

1. L’ÉCRITURE PERMET DE LUTTER CONTRE LE STRESS ET LA DÉPRESSION

Peu importe la qualité de votre prose, l’acte même d’écrire présente de nombreux avantages pour la santé mentale et physique : amélioration à long terme de l’humeur, des niveaux de stress et des symptômes dépressifs.

Dans une étude sur les avantages de l’écriture expressive sur la santé émotionnelle et physique, les chercheurs ont constaté que seulement 3 à 5 séances de 15 à 20 minutes ont été suffisantes pour faire une différence.

Résultat de recherche d'images pour "ecrire contre la depression"

Voyez plutôt ce qu’en dit une spécialiste :

Dominique Vaudoiset, graphologue depuis plus de 20 ans, est aujourd’hui graphothérapeute. Elle anime des ateliers d’écriture, au cours desquels elle apprend aux autres à soigner leur écriture et à se soigner par l’écriture.

1) Comment l’écriture soulage nos maux ?
L’écriture est notre miroir. Je me renvoie mon image et je l’interroge. « Miroir, suis-je toujours la plus belle ? » demandait la Reine… Le jour où il répond non, nous pouvons aller regarder l’envers du miroir. Seul ou accompagneé(e) si toutefois la traversée effraie…
2) L’écriture peut-elle aider à résoudre des problèmes comme le deuil à faire d’une situation (amoureuse ou autre…) ?
L’écriture est un fil de vie qui respire et bouge au fur et à mesure des évènements de la vie : les ruptures et les deuils sont des passages uniques et ils servent à changer de dimension, approchant des petites morts, ou des morts véritables. L’écriture en ce cas, serait de laisser filer ce qui vient, ce qui sort, un torrent de mots qui peuvent se dérégler, autant dans le vocabulaire que dans la syntaxe. Sans tomber dans l’écriture automatique, nous pouvons lever la censure du langage écrit et de ses codes. Nous pouvons laisser la rage, la colère, l’impuissance, vivre son rythme et déformer, laisser déformer nos lettres. Prendre un gros feutre noir et écrire très gros. Changer de papier : papier craft, carton, etc. Ecrire aussi avec la main gauche (si l’on est droitier et vice versa) et laisser aller ce qui vient, même si c’est incohérent. Nous pouvons ainsi marier le sens des mots et le dessin des lettres en s’accordant le droit de ne plus faire comme d’habitude, de faire autre chose, car la situation de rupture est une autre chose qui arrive dans notre vie.
3) Peut-on vaincre son manque de confiance en soi, sa timidité grâce à l’écriture ?
S’autoriser à voir ce qui rend timide ou non-confiant est déjà la porte ouverte à une autre manière de se comporter. Quand on écrit, le geste va de la tête à la main.  On commence l’exploration de soi-même, les blocages, les interdits………
4) Ecrire à l’aide d’un ordinateur offre-t-il les mêmes vertus thérapeutiques ?
Ecrire est toujours formidable mais dans une version thérapeutique, mieux vaut essayer de garder son écriture manuscrite. Elle relie les lettres entre elles. C’est comme imaginer chaque lettre debout sur la page, qui se donnent la main, le lien, la relation, le féminin. …

Résultat de recherche d'images pour "ecrire contre la depression"

Pour l’exercice cadeau du jour, vous propose de travailler à nouveau votre écriture, mais aujourd’hui il ne s’agira pas d’utiliser des mots découpés, mais bien de créer votre propre sapin  en MOTS pour 2018. Vous devrez utiliser des mots courts pour le haut et plus grands pour en bas (vous pouvez utiliser des groupes de mots également ou même une phrase toute entière que vous répartissez harmonieusement, soyez créatif(ves)).

Bien entendu, il vous est proposé de terminer en le décorant de ses plus beaux atours !!!! L’horloge tourne et très bientôt, une nouvelle année va se profiler, vous apportant son lot de …… ce que vous aurez choisi d’envoyer vers vous ! en effet, plus vos pensées seront positives et joyeuses et plus vous attirerez à vous ce que vous souhaitez !!!!

C’est à vous ! voici l’exemple que j’avais réalisé pour l’année 2017

21ème jour du calendrier de l’Avent 2017

Calendrier de l’avent jour N°21 !!!!!

Calendrier de l’avent du 20 décembre. Ça y est on a dépassé la vingtaine, depuis hier. Entendez vous les aiguilles de l horloge qui s égrènent doucement ? Comment vont elles pour vous ???? rapidement ? doucement ? Chez moi les enfants sont vraiment impatients, il leur semble que les jours ne vont pas assez vite, quand à moi, je n’ai pas l’impression que le réveillon de Noël est dans 3 jours. Cette effervescence est à la fois, dynamisante et …. épuisante 🙂 🙂 🙂

Résultat de recherche d'images pour "guirlandes de noel"

Il faut dire qu’il s’agit d’une période de l’année où normalement le corps a besoin de repos, de prendre le temps d’allonger ses heures de sommeil, ce qui je l’avoues est loin d’être mon cas 🙂 🙂 🙂 D’ailleurs certains animaux, respectent bien ce rythme biologique et ont tendance à hiberner, c’est également ce que nous devrions faire pour respecter notre rythme personnel, néanmoins aujourd’hui, la vie trépidante que nos menons, c’est plutôt le contraire.

 

Toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus fort….. les injonctions de la société, se rajoutent à celles de nos parents et tout n’est que performances ou tout au moins recherche de performances.

Et pour vous comment cela se passe ??? Vous sentez vous fatigué(es) ???? ou au contraire plein d’énergie et de vivacité ????? Le mot performance évoque quoi pour vous ?????

La maxime du jour était :

Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage !!!!

Une maxime qui nous vient de Périclès

Je vous propose donc aujourd’hui de parler de douceur enveloppante, tout comme nous utilisons une écharpe pour nous emmitoufler, et nous protéger du froid, je vous propose aujourd’hui d’utiliser comme objet en lien avec Noël, la guirlande.

Savez vous de quand date la première guirlande ?  Les Romains, les premiers ont commencés à décorer les sapins  en honneur à Saturne,  les druides quand à eux avaient pour habitude de décorer les branches des chênes avec des pommes dorées pour les fêtes et c’est aussi à cette époque environ que Noël a commencé à être fêté. Mais le sapin et ses décorations ne sont pas réservé aux catholiques, malgré l’origine !

Il est dit que Luther (1483-1546) qui était l’auteur de la réforme protestante, aurait un jour, après une ballade en forêt eut l’idée du sapin de Noël décoré avec des chandelles et une étoile brillante à la tête. Pour lui, le ciel devait être illuminé comme au jour de la naissance du petit Jésus, cette coutume à donc pris racine à cette époque.

Les allemands eux aussi, dès le moyen-âge, décoraient leurs sapins avec des pommes, puis ils y ont ajoutés des chandelles et des biscuits. Avec le temps, les pommes sont devenues des boules et les chandelles des lumières sur les guirlandes.

En fait en continuant à chercher les origines des guirlandes de Noël ainsi que celles des sapins, je me suis rendue compte que bien avant que la fête de  Noël n’existe il existait déjà des rites païens lors des fêtes du solstices d’hiver où déjà on décorait un arbre (symbole de vie) avec des fruits, des fleurs et du blé, ce n’est que plus tard qu’on y a ajouté l’étoile au sommet symbolisant la naissance de Jésus.

En France, l’arbre de Noël, nous a été amené à Versailles par Marie Leszcynska femme de Louis XV en 1738 et en 1837 La duchesse d’Orléans (d’origine allemande) fait décorer un sapin aux Tuileries.

Si je vous ai parlé de tout cela c’est à la fois dans un but de transmettre une tradition, certains parmi vous connaissaient probablement ces détails, mais d’autres plus jeunes, l’ignoraient, mais aussi parce que :

L’exercice cadeau du jour, vous propose de réaliser votre guirlande, avec des mots importants pour vous ! laissez une part au hasard, en choisissant votre premier mot dans votre boîte à mots (pour ceux qui n’en ont pas, fermez les yeux, ouvrez une revue, ou prenez une publicité reçue dans votre boîte aux lettres, n’importe laquelle et utilisez le premier mot se trouvant sous votre majeur de la main gauche si vous êtes droitier et de la main droite si vous êtes gaucher.

A partir de ce premier mot, faites votre guirlande de mots de façon à former une phrase.  Bien sur, je vous engage à décorer votre guirlande, afin de la rendre plus belle et de lui donner l’énergie positive à envoyer par delà les étoiles. N’oubliez pas nom plus d’y inclure la fameuse étoile tout en haut !!!

Je vous souhaite une excellente journée et vous retrouve demain pour l’exercice/cadeau du jour

Je vous rappelle que vous pouvez, si vous êtes à cours d’idée cadeau offrir un stage de SoulCollage, de journal Créatif, ou autre séance, à vos ami(es), proches………… en utilisant les chèques cadeaux comme le spécimen ci-dessous qui n’est valable que lorsqu’il comporte le tampon et la signature bien sûr 🙂

Des ateliers en ligne vont commencer dès la rentrée, une fois par mois. Il s’agira d’ateliers ou nous travaillerons le bien être et des thématiques, en Journal Créatif et en SoulCollage. Un rendez vous mensuel, pour faire une pause dans son quotidien, s’occuper de soi…………. Des informations à ce sujet, vous seront données très prochainement.

20ème jour du calendrier de l’Avent 2017

20 Décembre 2017,nous sommes dans les starting blocks, Noël s’approche maintenant très rapidement 🙂 🙂 🙂

La maxime du jour à trouver était :

Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé à l’âge adulte !

Cette citation nous vient de Sigmund Freud, un des grands maîtres de la Psychanalyse.

Pour travailler aujourd’hui avec cette phrase, nous allons utiliser un des éléments des fêtes de fin d’années que nous n’avons pas encore utilisé 🙂 Si Si je vous assure il en reste 🙂

Aujourd’hui ce sera donc le GUI !

Que représente le gui pour vous ? connaissez vous cette tradition ?

S’embrasser sous le Gui porte chance et bonheur paraît il ! Mais savez vous encore une fois d’où vient cette coutume?

Résultat de recherche d'images pour "s'embrasser sous le gui"

C’est une pratique que l’on doit aux Celtes. La tradition voulant que l’on s’embrasse sous le gui était courante en Gaule. On prêtait en effet des vertus médicinales et magiques à cette plante. Cette dernière était même parfois symbole d’immortalité, car ses feuilles étaient toujours vertes, même en plein hiver. A chaque début d’année, les druides cueillaient donc du gui pour les habitants, qui l’accrochaient dans leurs maisons en guise de porte-bonheur. Il était alors d’usage d’accueillir ses invités en les recevant (et les embrassant) sous le gui pour leur porter chance, leur souhaiter de bonnes récoltes, la fécondité ou encore éloigner les mauvais esprits. Au fil des siècles et malgré l’arrivée du christianisme, la tradition a perduré mais s’est progressivement limitée au fait d’embrasser quelqu’un – généralement son ou sa partenaire – sous du gui, où que ce soit, pour se souhaiter une bonne et heureuse année. Le gui : symbole et traditions Plante sacrée des druides, le gui fait aujourd’hui partie des traditions des fêtes de Noël et de fin d’année en Europe. Je vous propose de découvrir les symboles et les traditions associés à ces jolis rameaux décoratifs.

Résultat de recherche d'images pour "s'embrasser sous le gui"

La plante sacrée des druides Le gui, que les Grecs associaient à Hermès, dieu messager de l’Olympe et dieu de la santé, était aussi considéré comme une plante sacrée du temps des Gaulois. Les Druides croyaient que cette plante était semée sur le chêne par une main divine et voyaient dans l’union entre leur arbre sacré et ces rameaux toujours verts un symbole d’immortalité. Le sixième jour de l’année celtique, les druides allaient couper le gui en s’exclamant : « O Ghel an Heu », une expression qui signifie littéralement « Que le blé germe ! ». Cette expression, symbole de renaissance du soleil après le solstice d’hiver, a donné par déformation l’expression « Au gui l’an neuf ! ». Les druides attribuaient aussi à cette plante des propriétés miraculeuses, notamment celles de guérir certaines maladies, d’immuniser contre les poisons, d’assurer la fertilité des femmes et de protéger les hommes contre la sorcellerie. Par ailleurs, lorsque des ennemis se rencontraient sous une branche de gui dans la forêt, ils devaient déposer les armes et observer une trêve jusqu’au lendemain. C’est de là que viendrait la coutume de suspendre une boule de gui et d’y échanger un baiser en signe d’amitié et de bienveillance. Une tradition païenne Ainsi, le baiser sous le gui porteur de bons auspices est probablement une tradition d’origine celte. Une autre explication veut que cette coutume, très répandue chez les anglo-saxons, soit liée à la légende de Freya, déesse de l’amour, de la beauté et de la fécondité. Selon la légende, un homme devait embrasser toute jeune fille qui, sans s’en rendre compte, se trouvait par hasard sous une branche de gui suspendue au plafond. Cette tradition païenne s’est perpétuée, même si l’Eglise tenta de substituer au gui le Houx dont les épines rappellent la couronne du Christ et les boules rouges, son sang. Un symbole de prospérité Même si sa signification païenne a été oubliée, la coutume d’échanger un baiser sous le gui est encore vivace en Europe et au Canada. Un baiser échangé par un couple d’amoureux est interprété comme une promesse de mariage, et comme un présage de bonheur et de longue vie. En France, cette coutume est plus particulièrement liée à la Saint sylvestre et au jour de l’An : la branche de gui, symbole de prospérité et de longue vie est un heureux présage pour franchir le seuil d’une nouvelle année

Résultat de recherche d'images pour "s'embrasser sous le gui"

C’est en raison de cela, que l’exercice cadeau du jour, qui vous est proposé est en lien direct avec le cœur  et pour vous amener à franchir le seuil de cette nouvelle année 2018. Je vous amène aujourd’hui à célébrer et remercier 2017.

Peut être me direz vous 2017 n’a pas été pour vous une super année, peut être y avez vous rencontré des situations difficiles, des problèmes, des souffrances morales ou physique !

c’est certain et je vous comprends, néanmoins comme chaque pièce de monnaie qui comporte un côté pile et une côté face, chaque événement de votre vie n’est jamais tout à fait blanc ou tout à fait noir, il est parfois difficile de voir ou de comprendre la leçon de vie qui vous est enseignée de cette façon et pour certains même la leçon ne sera même pas comprise et se reproduira à de multiples reprises avant d’être acceptée et entendue. Aussi je vous demanderai d’essayer de faire fi de ce négatif de l’année 2017 et d’essayer d’en dégager l’essence profonde, vitale, le côté pile et positif !

Finalement vous constaterez peut être que certains événements douloureux ou difficile ont permis de régler certains soucis ou problèmes, d’apporter du changement………………

Réfléchissez bien à tout cela avant d’entamer cet exercice ! Sur une feuille à part, vous pouvez même choisir d’écrire les choses à priori négatives et de voir quel côté positif vous  pouvez  en retirer. L’exercice n’est pas simple, je vous l’accorde:) 🙂 🙂 Il n’est pas  toutefois, indispensable, à la réalisation de l’exercice cadeau du jour.

Pour l’exercice à proprement parlé, dessinez un cœur au centre de votre page ici j’ai choisi de le faire sur une double mini page, mais vous pouvez utilisez le format qui vous plaît (habituel ou celui que vous avez sous la main, même si il se résume à la taille d’un post it 🙂 🙂 🙂 ).

Suspendu en haut au dessus du cœur dessinez un ruban auquel est attaché une branche de Gui (rappelez vous, pas du houx qui lui pique avec ces feuilles pointues et ses boules rouges) Dans les feuilles allongées du Gui écrivez vos remerciements et gratitude, pour  cette année.

Ci dessous en exemple celui que j’ai réalisé en 2016. C’est à vous !

19ème jour du calendrier del’Avent 2017

19 Décembre 2017.

Plus que cinq jours encore, et ce mystérieux Monsieur qui passe par les cheminées, parfois 🙂 🙂 🙂  viendra vous rendre visite !!! Avez vous fait votre propre liste et l’avez vous envoyez au Père Noël ? 🙂 🙂 🙂

Comment çà ……………….vous n’y croyez pas ????

……………vous n’y croyez plus ???…………….. mais c’est terrible !!!

Où avez vous laissé la magie de Noël ?……………… vos rêves d’enfants ????……………………

La maxime du jour à trouver, et d’actualité,  était :

Il ne faut avoir aucun regrets pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir !

C’est une citation qui nous vient de Monsieur Jean Jaurès

Voyons un peu de quoi nous parle cette si jolie maxime.

Avez vous des regrets pour cette année 2017 ?

Des choses que vous auriez voulu faire et n’avez pas osé, ou des choses que vous n’avez pas eu le temps de faire, de réaliser ????

Je vous demande de bien réfléchir à cette notion de votre année et comme mouaaaaa je crois au Père Noël, je vous invite avec l’exercice cadeau du jour à y penser vraiment et différemment !

Non pas de listes interminables de cadeaux tels que bijoux, livres, technologie………… Non intéressons nous plutôt à des cadeaux d’une valeur bien différente 🙂

Imaginez sans réserve ce que vous auriez pu, voulu, ou aimer qu’il se passe durant cette belle année et qui ne s’est pas forcément concrétisé comme vous l’auriez souhaité.

Pour réaliser cet exercice, gardez tous ces éléments en mémoire, puis à l’aide de revues et/ou journaux publicitaires, découpez des mots, des lettres, des images représentant ce que vous voulez.

Dessinez (sur votre page, votre cahier ou une page A4),  alors son sac ou une hotte pour les jouets, en fonction de ce que  vous  souhaitez et remplissez le/la de paquets cadeaux (mots, lettres et images), sous forme de souhaits pour ceux que vous aimez ou tout simplement pour vous même.

Des mots et des images, pour représenter vos rêves, à réaliser pour l’an prochain, votre nouvelle destination qui arrive maintenant à pas de géants 🙂 🙂 🙂

Mais ne nous précipitons pas, soyons dans l’instant présent et avançons en douceur vers demain. Un demain plus en adéquation avec nos rêves et nos envies.

J’ai choisi pour réaliser cet exercice de dessiner et d’utiliser un grand sac à jouets plutôt qu’une hotte et de mettre mes paquets cadeaux sous forme de mots à offrir, à vous offrir !

C’est à vous !!! soyez imaginatifs, imaginatives 🙂 🙂 🙂 je vous fais confiance !

18ème jour du calendrier de l’Avent 2017

18 décembre ! Voici enfin venue la dernière semaine du  du calendrier de l’Avent 2017. C’est  une période magique pour moi, faite de joie mais je l’avoue aussi d’un peu de stress, derniers préparatifs, repas, courses, check listes………….

 

Comme les enfants, je prépare soigneusement la magie de ces fêtes de fin d’année. La crèche, une tradition chez moi depuis toute petite. Mon papa faisait de superbes crèches chaque année. Il m’a transmit le virus que j’ai par la suite transmis à mon mari. (l’image ci dessous vient d’une recherche google)

Résultat de recherche d'images

Je vous prépare une petite vidéo qui vous montrera tout çà  très bientôt 🙂 🙂 🙂

 

Ce matin, vous avez donc découvert sur la page facebook la maxime du jour qui vous a conduit jusqu’ici.

La réponse est :

 La plus grande douceur de la vie, c’est d’admirer ce qu’on aime !

Une citation qui nous vient de Laure Conan

Aujourd’hui cette citation m’a invité à regarder le paysage qui nous entoure, à observer la beauté autour de nous.

Pour l’exercice cadeau du jour, je vous propose d’utiliser une image représentant un beau paysage, qui vous parle ! personnellement, j’ai choisi la neige et la montagne, celles ci étant d’actualité en cette période hivernale, je vous avoues que je me suis toujours demander comment on pouvait se sentir à  Noël dans un pays chaud où le père Noël, est en maillot de bain 🙂 🙂 🙂 mais il est fort probable que comme Noël est un état d’esprit j’y arriverai fort bien 🙂 et vous ????

Que représentes cette époque de l’année si particulière, cette période de froid extérieur, accompagnée parfois de neige ???? êtes vous à l’aise avec cette saison ? Si non pourquoi ? réfléchissez y 1 minute avant de commencer l’exercice cadeau du jour !

Choisissez une image de Neige (ou autre paysage)  qui vous plaise (voir un ex ci dessous) Coller là au centre d’une page de la taille que vous souhaitez. Avec des crayons, feutres……. amusez vous à l’agrandir  en poursuivant les lignes de l’image.

Construisez votre propre paysage. Vous pouvez aussi réaliser cet exercice avec une photo si vous le souhaitez.

Enfin, donnez lui un titre.

Que ressentez vous devant votre page ? Que vous dit elle ? de vous aujourd’hui ?

Tableau d'Isabelle Vauché

Admirez ici,  l’excellent travail aux pastels d’Isabelle Vauché artiste pastelliste entre autres qui donne des cours de Pastels à Veynes dans le 05 et à Mallemort 13 tous les mois, et que je vous ai déjà présenté dans la rubriques : les invités. Vous pouvez également la retrouver sur facebook ainsi que sur son site internet où elle donne aussi des cours en ligne.

Isabelle Vauché en plus d’être patelliste, est une auteure accomplie et je ne saurais trop vous recommander si il vous manque un cadeau d’offrir sa trilogie Wihéa (sur Amazon ou en la contactant) dont le 3éme tome vient tout juste de sortir.

Photo de profil de Isabelle Vauche, L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

https://www.facebook.com/Isalpes?fref=ts

Tableau d’Isabelle VauchéN’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour les petits cadeaux du calendrier qui vont être envoyés à domicile.

Voici mon image complétée par la suite du paysage de ce matin

 

Imag-in-émois calendrier de l avent jour1

 

Bonne semaine à tous et toutes on se retrouve dès demain !!!!

17ème jour du calendrier de l’Avent 2017

17 ème jour du calendrier de l’Avent 2017

La maxime du jour à trouver était :

Qui donne beaucoup recevra beaucoup !

Il s’agit d’un proverbe Hollandais

Aujourd’hui en lien avec notre maxime du jour, j’ai voulu vous parler d’un élément que l’on retrouve en grande quantité sur notre sapin et dans nos maisons, pour ces fêtes. 🙂 Il s’agit des boules que nous utilisons en règle générale, pour décorer notre sapin.

Les boules attirent notre attention et chaque année, soit nos mettons les mêmes, les sortants avec affection, et douceur des cartons, soit nous partons à la recherche de LA ou LES boules pour le sapin de cette année.

Elles sont incontournables sur le sapin. Les traditionnelles boules de Noël utilisées pour décorer l’arbre de Noël ne sont pas issues d’une tradition ancestrale, puisqu’elles existent depuis le milieu du XIXe siècle.

Auparavant, il était d’usage d’accrocher des pommes et des friandises sur l’épineux. Or une grande sécheresse a privé l’est de la France (où la tradition était alors la plus suivie) de ces fruits, en 1858. Pour éviter d’avoir des sapins dénudés, un artisan verrier de Moselle a donc eu l’idée de fabriquer des boules en verre pour remplacer les pommes.

Richement décorées, ces boules de Noël se sont ensuite répandues progressivement en France et Allemagne, puis dans le reste du monde, grâce à l’essor de la production industrielle, notamment via l’usine de Goetzenbruck, en Moselle. De nos jours, rares sont les boules encore produites en verre (souvent artisanales) : on en trouve désormais beaucoup en plastique, meilleur marché et les magasins rivalisent d’imagination pour nous permettre de trouver celles qui sauront s’accorder à note sapin de l’année, en fonction de sa couleur ou de son originalité.

Certaines marques de chocolat, aujourd’hui, et depuis quelques années, (bien que ce soit dans un but lucratif) proposent à nouveau, d’accrocher des boules, étoiles ou père noël, en chocolat ou remplis de chocolats, dans les sapins cherchent inconsciemment à renouer avec la tradition.

Résultat de recherche d'images pour "déco de noël en chocolat pour sapin"Résultat de recherche d'images pour "déco de noël en chocolat pour sapin"

 

 

Résultat de recherche d'images pour "déco de noël en chocolat pour sapin"

 

L’exercice cadeau d’aujourd’hui, vous propose de dessiner en grand la plus jolie boule de votre sapin intérieur. Selon la taille de votre page, vous pouvez utiliser un tasse, une sous tasse, un cd…..

Décorez la alors de vos plus beaux mots et messages, vos vœux pour cette année 2017.

Voici ma mini page d’inspiration pour cet exercice du jour !

8deccalendrierdelavent

Je vous souhaite de beaucoup vous amuser et pourquoi pas en profiter pour en faire une activité ludique avec les enfants ! 🙂 🙂 🙂